Actifs immatériels comme source de création de valeur

Les actifs immatériels sont une question stratégique pour les entreprises dans le monde numérique. Quels sont les problèmes, qu’ils soient de nature méso ou macroéconomique à l’horizon 2012-2014 ?

Pour réfléchir à ces problématiques, deux Universités, l’une française, l’autre allemande, ont décidé de joindre leurs efforts de recherche et d’action et de partager leurs expériences. L’idée s’est construite autour de deux notions :

  • L’importance de lier la recherche à l’action ;
  • L’existence d’un fort potentiel d’apprentissage entre les différentes communautés cibles des deux pays.

La Chaire Européenne de Management de l’Immatériel de l’Université Paris-Sud 11 (dont le CIGREF est partenaire) et l’Université de Heidelberg

 


organisent donc une Table Ronde franco-allemande dont le premier Atelier se tiendra à Paris le 26 septembre 2011, au Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie (Centre de conférences Pierre Mendes-France), de 9H à 18H.

Cette table-ronde réunit des chercheurs, des décideurs publics, des dirigeants, des représentants des médias des deux pays, tous intéressés par ce partage d’expériences. L’objectif est triple :

  • Proposer des développements conceptuels nécessaires dans le domaine ;
  • Fournir une plateforme stimulante pour la recherche et l’action pour un progrès entre les différents acteurs en France et en Allemagne ;
  • Contribuer, de façon plus générale, au large dialogue en Europe, ainsi qu’au plan global, sur le rôle des actifs immatériels comme source de création de valeur.

Les différents thèmes traités lors de ce premier Atelier international (décliné en français, allemand et anglais) :

  • Les investissements immatériels et la croissance économique, une analyse comparative de la France et Allemagne
  • Les systèmes d’information et le capital organisationnel : deux actifs complémentaires
  • Le reporting sur les actifs immatériels: Le point de vue des analystes financiers
  • Évaluation et reporting sur les immatériels (avec un accent particulier sur les PME)
  • DPI, financement public et pratiques d’innovation ouverte
  • Regards vers l’avenir : La création de valeur dans l’économie de la connaissance, Les réseaux et les communautés

Les remarques finales et prochaines étapes seront abordées par le Professeur Ahmed Bounfour, Johannes Gluecker et Peter Pawlowsky.

Deux autres ateliers prolongeront ces travaux de réflexion et de recherche. L’un est prévu en septembre 2012 à Heidelberg, le suivant au Parlement Européen.

La participation est gratuite mais uniquement sur invitation, le nombre de places limité, afin de faciliter le dialogue : Inscriptions

Télécharger le programme

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *