Innovation et performance économique

Innover, un processus naturel à exploiter !

innovationQuand Pascal Picq, paléoanthropologue, maître de conférences au collège de France 1, éclaire la théorie de l’évolution sous l’angle entrepreneurial, il évoque « l’innovation active ». C’est pour lui la capacité, développée par les sociétés humaines, d’innover pour répondre aux pressions de l’environnement. L’innovation fonctionnerait ainsi en trois temps : variation, sélection, développement.

Selon lui, l’entreprise devrait mettre les collaborateurs dans des situations leur permettant de donner libre cours à leur créativité, rappelant que, pour Darwin, l’évolution se fait selon un processus de « sélection naturelle ». Il ajoute qu’une idée ne serait ni bonne ni mauvaise en soi. Ce qui importe, c’est de savoir la capter au bon moment, voire être en mesure d’exhumer celles qui auraient pu être laissées de côté. Il illustre cette notion à travers l’exemple des studios Disney-Pixar où l’idée d’une « maison avec des ballons », avait été un temps ignorée et qui, ressortie un plus tard, a donné le film à succès « Là-haut » !

Ainsi, dans un monde numérique, on peut se représenter le potentiel d’innovation venant de milliards d’individus connectés, sur de plus en plus de terminaux mobiles, grâce à des flux à hauts débits. Les diversités culturelles, les échanges, les interactions, sont autant d’opportunités ouvrant la voie aux « bonnes idées » et à l’innovation.

L’innovation numérique, une réponse pour la performance économique

A travers deux études, la recherche met en évidence l’influence de l’innovation ouverte associée à l’usage des TIC sur la performance économique des entreprises.

pictoL’innovation par les technologies de l’information et de la communication

indice-innovation-cigref

Aujourd’hui, l’enjeu majeur pour la réussite de la transformation numérique des entreprises est « l’innovation par les usages et les technologies numériques ». C’est le constat révélé par une étude réalisée par le CEFRIO en partenariat avec le CIGREF et HEC Montréal, à partir du réseau de grandes entreprises membres du CIGREF.

Pour Pascal Buffard, Président du CIGREF : « L’entreprise de demain sera encore plus marquée par une nécessaire différenciation par l’innovation. Les nouveaux acteurs mondiaux appuient leur développement sur l’innovation, véritable fer de lance de conquête des marchés. Dans l’entreprise, l’innovation ne se résume pas à une accumulation de moyens, d’équipes et d’investissements, c’est aussi une question de culture… ».

L’étude a permis la réalisation d’un « Indice de l’innovation par les TIC » qui montre les facteurs influençant à la fois l’innovation et, in fine, la performance de l’entreprise. De là, l’étude propose un certain nombre de recommandations et de bonnes pratiques susceptibles d’optimiser la stratégie de l’entreprise quant à l’utilisation des technologies numériques.

Cette étude corrèle la capacité d’innovation des entreprises à l’intensité d’utilisation des technologies numériques. Il en ressort que les entreprises les plus innovantes, quels que soient leur taille et leur secteur d’activités, sont de fortes utilisatrices de ces technologies.

pictoL’innovation ouverte, levier privilégié du partage de connaissances

EssentielsB-KEOIPour les chercheurs ayant conduits le projet de recherche « Knowledge Ecology and Open Innovation Adoption » 2 qui vient de rendre ses conclusions : « l’évolution de la connaissance constitue un facteur important dans l’adoption de l’innovation ouverte ». Ils insistent sur le rôle positif des technologies de l’information, déjà mis en évidence dans des travaux antérieurs. Le partage de connaissances, cultivé par l’usage des technologies numériques, améliore la performance économique des entreprises.

Dans une économie du savoir…

Entrés dans une ère postindustrielle, information et intelligence collective placent le capital humain au cœur de la performance économique des entreprises. Pour Pascal Picq, les individus sont tous porteurs de potentialités inexprimées. Les technologies numériques contribuent à créer les conditions de leur révélation…

______________________

1 Auteur du livre « Un paléoanthropologue dans l’entreprise, La théorie de l’évolution au secours de la crise entrepreneuriale et économique »
2  Projet de recherche de la Vague B du programme international ISD, coordonné par le Professeur Ting-Peng Liang, professeur en systèmes d’information à l’Université Nationale Chengshi (Taiwan)

Ligne-rouge

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Innovation et performance économique

  1. Pour un enseignement de l’informatique précoce et innovant :

    « La science informatique doit être enseignée dès le secondaire
    au même titre que la physique ou la biologie »

    Des analyses convergentes
    Jacques Baudé (Association Enseignement Public et Informatique)
    http://www.epi.asso.fr/revue/articles/a1304c.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *